www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de la ligue de franche-comte d'athlétisme
ATHLETISME POUR LES MOINS DE 12 ANS


1. Introduction

Depuis toujours, les enfants jouent à se confronter et cherchent les situations qui leur permettent de se comparer les uns par rapport aux autres. L'athlétisme, avec sa variété d'épreuves, procure une excellente occasion pour ce type d'interaction. Pour que l’athlétisme soit un moment privilégié de rencontre, les adultes doivent créer des compétitions totalement adaptées aux enfants.

Très souvent les formes de compétitions proposées aux enfants sont des modèles réduits des compétitions d’adultes. Cette inadaptation amène souvent une spécialisation précoce totalement contraire aux besoins de l’enfant pour un développement harmonieux et un élitisme précoce défavorable pour la majorité des enfants.

. Après de nombreuses recherches et études de l’existant, le challenge pour l’IAAF a été de formuler un nouveau concept de l'athlétisme qui soit uniquement axé sur les besoins liés au développement des enfants.

Toute proposition dans ce sens doit tenir compte de façon constante (épreuves, organisation, etc..) des exigences suivantes :

-proposer aux enfants un athlétisme motivant

-proposer aux enfants un athlétisme accessible 

-proposer aux enfants un athlétisme formateur

A coté de ces exigences pour l’enfant, l’IAAF dans son projet devait absolument tenir compte des exigences des organisateurs c’est à dire de la faisabilité systématique de la forme de compétition proposée

Lors du printemps 2001, le groupe de travail de IAAF KIDS’ ATHLETICS a pris l'initiative de développer un concept de compétition pour les enfants qui se distingue du modèle de l'athlétisme des adultes. Le concept sera, à l'avenir, labellisé: IAAF KIDS’ ATHLETICS, et celui-ci est décrit dans les pages suivantes de ce document.

page6image15664

Puis en 2005 l’IAAF a souhaité construire une politique globale des jeunes de 7 ans à 15 ans. Cette politique a deux objectifs :

  • -  faire de l’athlétisme la discipline individuelle la plus pratiquée au monde dans le milieu scolaire

        -  permettre aux enfants appartenant au milieu fédéral et autres de préparer de la façon la           plus sûre, leur avenir athlétique

Cette démarche est articulée autour de formes de compétitions adaptées aux âges et aux institutions qui les mettent en place. Ces compétitions sont les facteurs organisants des pratiques des enfants : Entraînement des athlètes, formation des entraîneurs, des juges,etc..

2 Concept de IAAF KIDS’ ATHLETICS

IAAF KIDS’ ATHLETICS est conçu pour apporter aux enfants le plaisir de jouer à l’athlétisme. De nouvelles épreuves avec une organisation innovante vont permettre aux enfants de découvrir les activités courses, sauts, lancers dans tous les environnements possibles (stade, terrain de jeu, gymnase, espace libre, etc..).

Les jeux athlétiques proposés permettront à tous les enfants de profiter des bienfaits de la pratique de l’athlétisme en termes de santé, éducation, épanouissement personnel..

2.1 Objectifs
Vous trouverez ci dessous les objectifs organisationnels du concept de IAAF

KIDS’ ATHLETICS:

  • -  Qu'un grand nombre d'enfants puissent être actifs en même temps

  • -  Que des unités motrices basiques et variées de l'athlétisme puissent être pratiquées

page7image14520
  • -  Qu'il n'y ait pas que les enfants les plus forts et les plus rapides qui puissent obtenir de bons résultats

  • -  Que les exigences techniques varient en fonction de l'âge et requièrent des habiletés de coordination

  • -  Qu'un caractère d'aventure infuse le programme, offrant une approche de l'athlétisme qui soit attrayante pour l'enfant

  • -  Que la structure et le classement des épreuves soient simples et basés sur la place des équipes

  • -  Qu'un nombre réduit d'assistants et de juges soit requis

        -  Que l'athlétisme se présente comme une épreuve par équipe mixte (les filles et les                     garçons ensemble)

  • -  les rencontres EA P ne se déroulent pas sur le même lieu ni en même temps que les compétitions B M

  • -  les jeunes participent à 6 à 10 rencontres au cours de l’année.

  • -  les rencontres se déroulent en gymnase (l’hiver), sur un terrain de foot ou sur un espace dégagé (l’été)

  • -  les rencontres dédiées aux EA et poussins ne nécessitent pas de longs déplacements ni de gros effectifs

  • -  seuls des résultats par équipes sont proclamés

  • -  inviter les clubs voisins

  • -  inviter les scolaires (USEP et UGSEL primaire)

  • -  s’assurer que les clubs présents viennent avec des juges formés (une formation des parents au Kids’ et aux épreuves multiples doit être organisée)

  • -  commencer la compétition à l’heure dite

  • -  l’échauffement peut se faire en musique en réunissant toutes les équipes

  • -  l’établissement des feuilles d’équipes se fait en quelques minutes

  • -  l’enchaînement des épreuves se fait sans temps mort

  • -  la compétition se déroule sur fond de musique avec l’annonce de résultats intermédiaires

  • -  les résultats sont reportés immédiatement soit sur la feuille d’équipe, soit sur la fiche individuelle

  • -  les résultats par équipes sont donnés dans les 5’ qui suivent la fin de la rencontre

  • -  la rencontre ne doit pas durer plus de 1h30 - 2h (sauf 1 à 2 fois par an lors d’un rassemblement départemental)

  • -  Une petite collation, adaptée aux besoins alimentaires de l’enfant, sera offerte aux participants


Les objectifs de contenus des compétitions de IAAF KIDS’ ATHLETICS sont :

Promotion de la santé – L'un des principaux objectifs de toutes les pratiques sportives doit être d'encourager les enfants à jouer physiquement dans le but d'assurer leur santé à long terme. La pratique de l’athlétisme est particulièrement adaptée à cet objectif de santé par la variété de ses situations de jeux et par les exigences de qualités physiques que sa pratique exige.

Les exigences croissantes des formes de jeux proposées aux enfants accompagneront leur développement harmonieux.

Interaction sociale – Kids’athlétics IAAF .est un outil très performant pour permettre à l’enfant de s’intégrer dans son milieu social. Le choix de la compétition par équipe où chacun à son rôle à jouer permet de rencontrer les autres et d’accepter leurs différences. La simplicité des règles proposées et la non dangerosité des épreuves proposées permettent à l’enfant de jouer pleinement les rôles d’officiel et de coach d’équipe .Ces vraies prises de responsabilités sont des moments privilégiés pour accéder à la citoyenneté

page8image16416

Caractère d'aventure – L’enfant pour jouer doit avoir le sentiment de pouvoir gagner l’épreuve à laquelle il participe. La formule choisie (équipe, épreuves, organisation) garde imprévisible le résultat de la compétition jusqu'à la dernière épreuve. Cela est un élément fort de motivation pour les enfants.

2.2 Principe de l'équipe

Le travail d'équipe est un principe de base de IAAF KIDS’ ATHLETICS. Tous les membres de l’équipe participent aux résultats soit dans le cadre des courses (relais) soit en apportant leur performance individuelle (tous les concours). Chaque contribution individuelle participe au résultat de l'équipe et renforce le concept que la participation de chaque enfant a de la valeur. Chaque enfant participe à toutes les épreuves, ce qui permet d’éviter la spécialisation précoce. Les équipes sont mixtes (si possible 5 filles et 5 garçons).

page9image8688

2.3 Groupes d'âge et programme de compétition IAAF KIDS’ ATHLETICS se base sur 3 groupes d'âge:

- Groupe 1: les enfants de 7 et 8 ans - Groupe 2: les enfants de 9 et 10 ans - Groupe 3: les enfants de 11 et 12 ans

-Toutes les épreuves des G 7/8 et G 9/10 se déroulent sous forme de courses/concours d'équipe.

-Pour les G 11 /12 les courses sont sous forme de relais d’équipe ou d’épreuves individuelles, les concours se déroulent par groupes composés de deux demies équipes. Pour faire évoluer le mode de confrontation vers l’opposition individuelle des cadets, des groupes composés de plusieurs membres de 2 équipes sont constitués pour les épreuves de concours. L’organisation de cette importante évolution est simple (voir page 53 ,54)

-Tous les enfants doivent concourir plusieurs fois dans chaque groupe d'épreuves

-Le déroulement de la compétition s’organise sur le principe de la rotation des équipes sur les ateliers. Sur chaque atelier une équipe à 1 minute par équipier pour réaliser sa performance (10 enfants = 10 minutes). A la fin des ateliers courses de vitesse haies, lancers, sauts, toutes les équipes participent ensemble à l’épreuve d’endurance.

Propositions d’épreuves pour les 3 groupes d’âges : 7/8, 9/10, 11/12 ans

Ces propositions par niveau sont des consignes. Il est possible de jouer sur des épreuves différentes (surtout les propositions des tranches d’âges inférieures si les enfants sont des débutants).

Le catalogue d’épreuves doit être exploité dans sa totalité lors des différentes rencontres que l’on va proposer aux enfants. Des programmes de compétition complémentaires seront la garantie d’une découverte complète des situations motrices proposées et d’une éducation motrice et physique large et solide.


page11image1280

Groupe d'âge(en années)

7-8

9-10

page11image5864

11-12

Sprint/courses d'équipe

Sprint/haies relais navette

X

X

Sprint/haies relais en épingle

X

Sprint relais en épingle

X

Sprint/slalom

X

X

Haies

X

Sprint, haies et slalom (Formule 1)

X

X

Course ( marche) d'endurance 8’

X

X

Course( marche) d’endurance progressive

X

X

Course ( marche) d’endurance 1000

X

Sauts

Sauts en longueur avec perche

X

X

Sauts en longueur/hauteur avec perche

X

Sauts à la corde

X

Triple saut élan réduit

X

Saut de grenouille vers l'avant

X

X

Saut en croix

X

X

X

Saut en longueur élan réduit

X

Course sur échelle de vitesse

X

X

Triple saut balisé

X

X

X

Saut en longueur avec précision

X

X

Lancers

Lancer sur cible

X

X

Lancer javelot KIDS engin évolué

X

Lancer de javelot KIDS

X

X

X

Lancer à genoux

X

X

X

Lancer en rotation engin évolué

X

Lancer arrière

X

X

Lancer en rotation

X

X

Nombre conseillé d'épreuves

8

9

10


2 .4 Matériel et équipement

Dans certains cas, on a besoin d'un matériel adapté spécifiquement développé et produit pour réaliser la compétition de IAAF KIDS’ ATHLETICS. Cet équipement peut être assemblé très facilement, transporté sans aucun problème, monté et démonté très rapidement.

Si l’on ne peut pas se procurer ce matériel, il est possible de réaliser la rencontre avec du matériel local ou de fabrication artisanale. Ce qui est capital est de conserver les qualités et caractéristiques des matériels proposés pour Kids Athlétics IAAF (poids des engins, tenues des engins, hauteur des obstacles etc....)

2.5 Aire et temps de compétition

Les exigences de terrain sont simples : un espace plat de 60 x 40 mètres (pelouse, terre battue, place cendrée ou asphalte).
La durée de la compétition est bien organisée et limitée dans le temps. La procédure d’une compétition complète (= 9 équipes avec 10 participants) est possible en deux heures, annonce des résultats inclue.

A coté de cette épreuve modèle peuvent s’organiser des formules plus légères avec par exemple 6 équipes sur 7 épreuves (3 courses 2 sauts 2 lancers). Dans ce cas, l’épreuve ne peut durer que 1h 15 minutes remise de récompense incluse. 

Petite réflexion pour conclure : dans ces catégories la lutte individuelle est trop dépendante des données génétiques et sociologiques pour que tous les enfants puissent jouer ensemble et être classés sur le même plan et avec justice. L’entraînement n’est pas assez prégnant pour compenser ces écarts, contrairement à ce qu’il se passera dans les catégories de leurs ainés (à partie de Minimes/Cadets). La solution proposée d'un classement par équipe redonne à chacun l'espoir de vaincre et donc la possibilité de jouer.

Par ailleurs, sachez que les enfants et les parents seront souvent plus heureux de leurs titres par équipe qu’individuels, tout comme USAIN BOLT qui a déclaré à plusieurs reprises sur tous les média que c'est le titre en relais avec ses amis Jamaïcains qui lui a apporté le plus de joie et de fierté.

Le partage de la victoire avec les copains est beaucoup plus enthousiasmant pour les enfants qu'une victoire individuelle qui isole, eux les champions des réseaux sociaux.
C’est d’ailleurs le point fort des sports collectifs qui ont bien compris l'importance du groupe, de l'équipe chez les enfants pour les fidéliser.

Par ailleurs, où se trouve l’intérêt de faire participer ensemble des enfants qui ont jusqu’à 4/5 ans d’écart et de surcroit de vouloir les comparer en les classant. Entre les plus jeunes et les plus âgés de la catégorie EA, cela représente la moitié de leur vie. Si nous n’avons à ce jour que très peu de statistiques sur les tous jeunes, rappelez-vous l’enquête sur les pointes d’or qui avait fait ressortir que seulement 5% des benjamins 1ère année peuvent lutter contre les benjamins 2ème année en termes de performances. Imaginez ce que cela peut représenter sur 4 années où un enfant prend environ 15 à 20 cm et 6 à 8 kg.

Pour finir, attendre les catégories supérieures n'est pas un problème si l'activité proposée est plaisante et variée.

Réflexion :
On est quand même dans des utopies d'adultes qui n'ont certainement pas fait de cross à 6, 7, 8 ans dans des conditions parfois extrêmes pour des enfants. Il faut oublier ces arguments communs et faux pour ces âges à savoir : 
- on ne détecte pas d’athlètes à fort potentiel à l’âge de 10 ans,
- cela ne forge nullement les individus,
- les enfants n’apprennent pas grand-chose en dehors de la frustration pour tous ceux qui n’ont pas gagné,
- les enfants ne raffolent pas de la compétition « au format adulte », en revanche ce qui semble montrer le contraire, c’est courir pour la reconnaissance des parents, de l’entraîneur, du dirigeant…et certains en jouent.

Comme l’a bien dit Jean Paul Bourdon :
« Comment peut-on mettre en place des épreuves qui sont dominées par l'échec, la souffrance, la non réussite les difficultés, la dépréciation de soi et la mise à nu devant tout le monde ».

Notre rôle est de proposer une activité qui sécurise, respecte, valorise et motive les plus jeunes. Et surtout de ne pas miniaturiser notre athlétisme d’adulte.

Equipe Nationale de la DTN, chargée des jeunes catégories